ALTERNANCE 36 mois – Développement d’applications de Réalité Augmentée en alternance H/F

Lien de l’offre sur le site emploi du CEA : https://www.emploi.cea.fr/offre-de-emploi/emploi-developpement-d-applications-de-realite-augmentee-h-f_17137.aspx


Contrat

Alternance


Sujet de l’alternance

Vous intégrerez l’équipe R&D du LSTD, composée d’une dizaine de collaborateurs et travaillerez sous la responsabilité directe du référent de l’activité réalité-augmentée. En lien avec les partenaires du laboratoire (externes et internes), vous interviendrez sur des tâches de développement informatique et de tests de validation. Vous êtes attiré par les technologies numériques innovantes tel que la réalité augmentée mais vous serez aussi amené à interagir avec les autres domaines d’expertise du laboratoire.

En plus de connaissance scolaire en informatique, il serait apprécié que le candidat dispose d’une expérience (projet scolaire ou stage) sur le logiciel Unity 3D associé à un développement en C#.


Durée du contrat

36 mois


Référence

2021-17137


L’entreprise

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions : 

  • la défense et la sécurité ;
  • l’énergie nucléaire (fission et fusion) ;
  • la recherche technologique pour l’industrie ;
  • la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). 

Avec près de 20 500 salariés techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche, le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Le CEA recrute des alternants et des stagiaires sur l’ensemble de ses 9 centres en France. Retrouvez l’ensemble de nos offres sur notre site emploi : https://www.emploi.cea.fr/ 

Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l’intégration des personnes en situation d’handicap, cet emploi est ouvert à tous et à toutes.


Description de l’unité

Le Département de recherche sur les technologies pour l’Enrichissement, le Démantèlement et les Déchets (DE2D), au sein de l’Institut des Sciences et technologies pour une Economie Circulaire des énergies bas carbone (ISEC) de Marcoule, assure les développements de procédés et de technologiques pour l’assainissement et démantèlement (A&D) des installations nucléaires et le traitement et le conditionnement des déchets. Il mène également des actions de valorisation des savoir-faire du CEA, notamment dans le domaine de l’intervention en milieu hostile. Au sein du DE2D, le Service d’Etudes des technologies pour l’Assainissement-Démantèlement et l’étanchéité (SEAD) est plus particulièrement en charge des technologies associées : aux opérations d’A&D, aux matériaux et procédés de Conditionnement des déchets et à l’Etanchéité des systèmes. Le SEAD comprend trois laboratoires : le Laboratoire de Simulation et des Techniques de Démantèlement (LSTD), le Laboratoire d’études des Ciments et Bitumes pour le Conditionnement (LCBC) et le Laboratoire d’Etanchéité (LE). Au sein du SEAD, le Laboratoire de la Simulation et des Techniques de Démantèlement (LSTD) travaille sur quatre principales thématiques: la simulation des opérations (notamment avec des techniques de réalité virtuelle), la mesure nucléaire in-situ, la télé-opération et le développement de procédés tels que la découpe laser. Le laboratoire dispose d’une salle de réalité virtuelle remise à niveau en 2017.


Description de l’offre

Ces dernières années la réalité augmentée (RA) a fait son apparition dans l’industrie. L’aérospatiale a notamment prouvé que l’utilisation de la RA pour des tâches d’assemblage procurait un avantage considérable pour les utilisateurs (gain de productivité et maitrise des risques). Malgré ces résultats très encourageant, la RA doit faire face à beaucoup de défis avant de devenir une réalité sur le terrain, et en particulier dans l’industrie du nucléaire où les contraintes d’intervention en environnements ionisants doivent être prises en compte.

Aujourd’hui, les réalités technologiques font qu’il n’est plus nécessaire de maitriser les couches basses applicatives pour développer et déployer une application de réalité augmentée. Des plateformes de développement (ex : Unity 3D) associées aux constructeurs d’équipement de RA fournissent des librairies bas niveaux efficaces permettant de se concentrer essentiellement sur le développement des couches logiciels les plus hautes.

Outre un travail de veille technologique, vous serez amené à tester et à éprouver les technologies disponibles sur le marché pour les faire correspondre aux cas d’usage spécifiques de l’industrie nucléaire. En fonction des besoins, les développements pourront aller de la simple preuve de concept technologique, à des projets plus conséquents impliquant une mise en œuvre en environnement opérationnel.

L’un des premiers travaux demandés, sera de poursuivre les développements réalisés par un précédent alternant c’est à dire travailler sur le développement d’assistance en RA pour l’exploitation de procédés en enceintes (i.e. Boite à gants). Vous serez aussi amené à travailler en collaboration avec des partenaires industriels dans le but de valoriser les développements réalisés en commun.


Profil du candidat

Vous préparez un Bac+5, dans le domaine de l’ingénierie informatique, spécialisé et compétent sur les sujets de la réalité virtuelle/ la réalité augmentée.

Vous maîtrisez les outils : Unity 3D, MRTK, AR foundation, Arcore, Visual Studio.

Vous êtes autonome, adaptable, doté(e) d’un esprit d’équipe et d’un sens créatif.


Localisation du poste

France, Occitanie, Gard (30), Marcoule (Bagnols-sur-Cèze)