ALTERNANCE 12 mois – Ingenieur sûreté Nucléaire en alternance H/F

Lien de l’offre sur le site emploi du CEA : https://www.emploi.cea.fr/offre-de-emploi/emploi-ingenieur-surete-nucleaire-en-alternance-h-f_17058.aspx


Contrat

Alternance


Sujet de l’alternance

Examen approfondie de conformité des AIP et des EIP dans le cadre d’un réexamen de sûreté, en vue d’une démarche de rationalisation et d’uniformisation des EIP et CEP associés.


Durée du contrat

12 mois


Référence

2021-17058


L’entreprise

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, le CEA intervient dans le cadre de ses quatre missions : 

  • la défense et la sécurité ;
  • l’énergie nucléaire (fission et fusion) ;
  • la recherche technologique pour l’industrie ;
  • la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). 

Avec près de 20 500 salariés techniciens, ingénieurs, chercheurs, et personnel en soutien à la recherche, le CEA participe à de nombreux projets de collaboration aux côtés de ses partenaires académiques et industriels.

Le CEA recrute des alternants et des stagiaires sur l’ensemble de ses 9 centres en France. Retrouvez l’ensemble de nos offres sur notre site emploi : https://www.emploi.cea.fr/ 

Conformément aux engagements pris par le CEA en faveur de l’intégration des personnes en situation d’handicap, cet emploi est ouvert à tous et à toutes.


Description de l’unité

La Direction des projets de Démantèlement, de Service nucléaire et de gestion des Déchets (DDSD) est une entité opérationnelle et de service pour les activités nucléaires, du déchet au démantèlement des installations. Elle couvre 4 sites nucléaires et regroupe une cinquantaine d’installations nucléaires, dont une grosse trentaine à démanteler et une quinzaine d’installations de service nucléaire. Le département technique et d’appui aux projets et aux installations (DTPI) a notamment pour mission un soutien en matière de sûreté sécurité. Le service S3N réalise un soutien opérationnel aux installations, en particulier aux INB, par la prise en charge d’actions, auprès des chefs d’installations et des projets de la Direction des énergies. Il peut également être amené à réaliser du soutien en terme de sûreté ou sécurité pour d’autres directions du CEA tels que la Direction des applications militaires ou la Direction de la recherche fondamentale. Le service prend en charge des opérations au sein des INB (de l’expression du besoin à la conduite de leurs réalisations) ou des dossiers de sûreté nécessaires dans l’exploitation des INB. Cela peut concerner des analyses ponctuelles de sûreté de quelques semaines à la prise en charge complète de dossiers importants jalonnant la vie d’une INB comme par exemple le pilotage d’un réexamen de sûreté sur une durée de 2 à 3 ans ou la contribution à un dossier de démantèlement. Pour ce faire, le service s’appuie sur des spécialistes appartenant au S3N ou à des autres unités du CEA.


Description de l’offre

La mission consiste à la mise à jour de la liste des EIP et AIP et de leurs ED afférentes dans le cadre d’un réexamen de sûreté. L’objectif est de rendre le référentiel de sûreté plus « opérationnel » et en adéquation avec la démonstration de sûreté en vigueur.

Cette mise à jour s’articulerait en 5 étapes :

– Réaliser une analyse de l’exhaustivité des EIP et AIP existants au regard du référentiel technique en vigueur ;

– Identifier, le cas échéant, des EIP qui seraient jugés non pertinents et donc à retirer de la liste des EIP ;

– Analyser la pertinence de la liste des ED afférentes aux AIP et EIP, en adéquation avec la démonstration de sûreté en vigueur ;

– Analyser la pertinence de certains contrôles et essais périodiques réalisés sur les EIP, ceci dans un objectif de rationalisation et d’harmonisation des CEP en lien avec la DES ;

– Faire un examen de conformité des AIP/EIP à leurs ED et rédiger les notes de synthèses, en incluant les analyses effectuées pour la rationalisation des EIP/AIP et leurs ED afférentes retenus, ainsi que les contrôles et essais périodiques associés à chaque EIP.

La méthodologie sera affinée au fur et à mesure de l’avancement du sujet.

Les interlocuteurs privilégiés sont donc les chefs d’INB, les ingénieurs sûreté et les ingénieurs travaux de ces INB.

Des échanges sont aussi organisés avec les spécialistes des centres CEA.

Les ingénieurs du S3N peuvent également être en contact avec les correspondants des INB à la cellule de contrôle (CCSIMN) et les chargés d’affaire des services techniques (USST).


Profil du candidat

Vous préparez un diplôme d’ingénieur.


Localisation du poste

France, Ile-de-France, Essonne (91), Saclay